femme bolivienne

Perception de la vieillesse chez les indiens Kallawayas

Pour cette rentrée, nous vous emmenons au cœur des montagnes boliviennes où vivent les indiens Kallawayas. Connus sous le nom de guérisseurs des Andes, nous avons pu rencontrer ce peuple grâce à notre partenaire Terra Bolivia, un opérateur de tourisme spécialisé dans les expéditions sur mesure. Chez les Kallawayas, la vieillesse se construit jour après jour en adoptant un rythme de vie équilibré et une alimentation naturelle. Ce serait dans cette zone d’Amérique latine que l’on dénombrerait le plus de centenaires

Les Kallawayas, le peuple guérisseur des Andes.

Connus dans le monde entier pour leurs connaissances pointues des plantes médicinales, les Kallawayas se sont donnés pour mission de diffuser largement leur savoir. Le véhicule de cette connaissance sont des médecins nomades, des hommes, qui parcourent les villages de Bolivie et plus largement le continent sud américain. Ils parcourent les montagnes à la rencontre de leurs patients et de leurs pairs. Ils ont par exemple permis la diffusion des traitements anti-paludéens après qu’ils aient découvert l’efficacité de la nivaquine. Miguel est médecin Kallawaya,  aujourd’hui sédentaire car il consulte dans l’hôpital de la ville de Curva. Pour lui, il est compliqué de former les nouvelles générations de médecins qui veulent avoir accès au savoir rapidement et sans pratique. Il se décrit comme un « passeur » qui doit transmettre en face à face aux jeunes. Pour Miguel,  les connaissances durement acquises grâce au travail de plusieurs dizaines de générations doivent être transmises oralement pour qu’elles soient bien assimilées. Découvrez son témoignage.

 

 

Centenaire et heureuse !

Rosa a 97 ans, elle fait partie de ces personnes qui n’ont plus d’âge. Cette Kallawaya vit à plus de 4000 mètres d’altitude depuis son enfance. Entourée de sa famille, de ses chèvres et de ses lamas, elle nous explique que le secret d’une vieillesse heureuse est d’être aimée et d’aimer. Aimée, elle l’est ! Evidemment par ses petits-enfants mais aussi par ses animaux dont elle s’occupe quotidiennement. Que se soit dans l’aménagement de sa maison mais aussi dans sa manière de se nourrir, Rosa vit dans la frugalité . Une vie sans excès où l’on prend à la « Pachamama » (la terre nourricière) uniquement ce dont on a besoin, pas plus.

Découvrez sa vision de la vieillesse dans ce témoignage extrêmement touchant et sincère.

 

 

Pour mieux comprendre cette culture, nous ne pouvons que vous recommandez d’aller à leur rencontre. Pour façonner une expérience qui vous ressemble, n’hésitez pas à contacter Terra Bolivia de notre part, vous serez extrêmement bien accompagnés.

Découvrez les coulisses des tournages de ces 2 épisodes en nous rejoignant sur Instagram et Facebook

Partagez c'est nous soutenir !